Comment soigner le Névrome de Morton ?

Protéger ses articulations de la polyarthrite rhumatoïde
17 mai 2021
Tout montrer

Comment soigner le Névrome de Morton ?

Encore appelée la maladie de Morton ou syndrome de Morton, cette pathologie est la cause d’une des douleurs les plus intenses du pied. Le pied possède plusieurs nerfs allant de la voûte plantaire jusqu’au bout des orteils. Dans certaines circonstances, les nerfs se trouvant entre les orteils du pied peuvent augmenter de diamètre. Cette hausse de volume provoque la maladie de Morton.  Il s’agit d’un renflement du nerf inter métatarsien plantaire qui se retrouve coincé entre deux têtes métatarsiennes. Le plus souvent entre la troisième et la quatrième. Plus rarement entre la deuxième et la troisième.

Quels sont les symptômes de la maladie de Morton?

La présentation clinique est le plus souvent caractéristique. Le névrome de Morton se manifeste surtout par des signes sous la forme des douleurs internes au niveau des orteils. Ces douleurs varient d’un individu à un autre. Elles se manifestent surtout lorsque le patient est dans une posture debout prolongée durant la marche et lorsqu’il porte des souliers étroits ou à talons hauts.

Le syndrome de Morton est représenté par un cortège de symptômes qui définissent le syndrome :

  • douleur sous le pied à la marche,
  • sensation électrique dans les orteils,
  • engourdissement des orteils,
  • coup de poignard sous le pied accentué par les chaussures étroites

Névrome de Morton : causes et personnes à risque

Les causes exactes de l’apparition du névrome de Morton sont mal connues. Mais, certaines habitudes peuvent favoriser l’apparition de la pathologie.

En effet, le port de talons hauts, de souliers trop étroits favorise l’écrasement du nerf. Aussi, la pratique de certains sports comme la course à pied ou le ski pour lesquels le port des chaussures serrées est nécessaire.

Voici les causes principales et personnes à risque :

  • Les femmes (après 40 ans) porteuses de chaussures serrées et/ou à talons hauts, représentent la majorité des personnes atteintes.
  • Un avant pied plat triangulaire est souvent associé.
  • Un traumatisme voire une fracture au niveau du pied.

Comment soulager un névrome de Morton : Traitements possibles

Le névrome de Morton n’est pas une pathologie très fréquente mais elle peut être parfois très gênante. Le diagnostic est simple à établir. Il est fortement recommandé de soigner cette maladie le plus rapidement possible afin de stopper la douleur.

Il existe plusieurs façons de soigner le névrome de Morton de manière assez efficace et non-invasive :

  • Le port de semelles orthopédiques: ces semelles sont spécialement conçues pour répartir le poids du corps sur tout le pied.
  • Une infiltration de corticoïdes : Ce puissant anti-inflammatoire a pour effet de diminuer l’inflammation qui entoure le névrome, ce qui diminue la pression exercée sur celui-ci par les métatarsiens et fait disparaître les douleurs.
  • Infiltration : En cas de récidive une nouvelle infiltration est possible mais il ne faut jamais faire plus de 3 infiltrations au même endroit.

Traitement chirurgical.

  • Neurolyse elle consiste à libérer le nerf par section d’un ligament
  • Neurectomie : ablation du nerf est le traitement le plus fréquent.

Les interventions chirurgicales sont proposées en cas d’échec des traitements précédents. Compte tenu de l’inefficacité du traitement médical, le traitement chirurgical reste le meilleur pour un rétablissement optimal. Il consiste, sous anesthésie loco-régionale, dans le cadre d’une hospitalisation ambulatoire (quelques heures), à enlever le névrome (neurectomie). L’incision entre les orteils laisse une cicatrice peu visible. Le traitement par chirurgie obtient 80 à 90% de réussite opératoire. La marche est possible avec des chaussures larges, sans excès, dès le lendemain de l’intervention.

On peut observer dans les suites d’un névrome de Morton, une récidive dans un autre espace inter-métatarsien ou sur l’autre pied par exemple. 

En somme, Il est possible d’avoir recours à des différents traitements dans le but de stopper les douleurs dues à votre névrome de Morton. Pour un rétablissement optimal, le traitement chirurgical reste le mieux adapté. Dans tous les cas, pour maximiser les chances de réussite de votre plan de traitement, il est essentiel de prendre rapidement en charge votre pathologie. Si vous présentez les symptômes du névrome de Morton, rapprochez-vous d’experts comme le Dr Eddy Becquet à Nice qui pourront vous aider à rapidement vous prendre en charge.

Quel médecin aller voir pour un névrome de Morton ?

Vous pouvez consulter le Docteur Eddy Becquet, chirurgien du pied à Nice.

QUESTIONS FRÉQUENTES SUR LE NÉVROME DE MORTON

Comment guérir le syndrome de Morton ?

Le traitement de la maladie de Morton se fait à base d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires. Des infiltrations de corticoïdes peuvent aider à calmer les douleurs, mais pour une guérison optimale la chirurgie reste la meilleure option.

Comment attrape-t-on un névrome de Morton ?

Les causes de cette pathologie sont mal connues en 2022. Cependant le port de talons hauts favorise l’écrasement des nerfs. Par la suite, les nerfs augmenteront de diamètre et finiront par se déformer, cela va entraîner l’apparition du névrome.

Comment détecter la maladie de Morton ?

Le diagnostic se fait essentiellement sur l’interrogatoire : le patient décrit une douleur importante à type de brûlure, décharge électrique, « clou » localisée à la face plantaire de la région des têtes métatarsiennes, parfois très précise, pouvant irradier vers les orteils

Quand opérer un névrome de Morton ?

L’intervention pour opérer un Névrome de morton est pratiquée en ambulatoire sous anesthésie loco-régionale. La chirurgie se fait par une technique mini-invasive ou percutanée par des infimes incisions. L’objectif est la libération du nerf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

. attribution='wordpress' attribution_version='2.2 page_id=109766560358548 >
fr_FRFrench