Ne plus s’abîmer les pieds au sport : les 10 conseils à connaître

Crevasse au pied, au talon, à la main : causes, traitement et prévention
17 mars 2021
Extrémités froides en hiver : les causes et solutions
7 mai 2021
Tout montrer

Ne plus s’abîmer les pieds au sport : les 10 conseils à connaître

Chirurgien orthopédsite Nice - Ne plus s'abîmer les pieds au sport

Ne plus s'abîmer les pieds au sport

Le sport peut mettre nos pieds à rude épreuves. Ecorchures, cloques, durillons, irritations et mycoses diverses nous guettent si nous n’y prenons pas garde.

Les pieds de marathoniens sont particulièrement mis à contribution. Un de ces fanas de la course montrait cette photo après avoir couru avec des chaussures « spéciales ».

Ne partez pas, nous allons justement vous donner les astuces pour que cela ne vous arrive jamais

Selon les spécialistes des pieds, bien des sports font souffrir nos pauvres pieds. Le plus violent est évidemment la course à pieds, qui les sollicite de manière continuelle.

C’est un sport qui est plus est aisé de (mal) pratiquer.

Dans tous les cas, les spécialistes s’accordent : il faut hydrater le pied et le « tanner »

1 Hydrater 

La plupart des problèmes sont liés à de la sécheresse des pieds.

Le secret et de mettre une bonne crème hydratante aux endroits les plus soumis aux frottements. On met d’abord une petite couche de crème, puis une bonne épaisseur. Mettre la chaussette sur la crème.

2 Tanner

 Le mieux est d’appliquer directement un peu de citron sur le pied, ou de mettre de la crème type NOK.

3Prendre soin de ses ongles

On a tendance à ne pas trop y penser, mais des ongles mal coupés peuvent poser de très gros problèmes.

Il est important de les couper plusieurs jours avant l’effort, surtout pas juste avant. Il faut les couper bien droit pour éviter les très douloureux ongles incarnés.

4 Avoir des chaussettes spécifiques

 On pense souvent aux chaussures. Elles sont importantes. Les chaussettes le sont tout autant. Il est important de choisir des chaussettes « techniques » dédiées à l’activité sportive. Elles minimisent le nombre de raccords et de coutures, tout en favorisant l’évacuation de la sueur. Cette dernière peut s’avérer irritante quand le pied y macère trop longtemps.

5 Mettre la chaussure qui nous va.

La plupart du temps il vaut mieux choisir une chaussure un peu grande, quitte à prendre carrément une taille au-dessus. Le pied en en effet tendance à gonfler pendant l’effort et mieux vaut ne pas l’étouffer !

6 Un petit massage après le sport

Ne plus s’abîmer les pieds au sport

Une méthode simple et très efficace est de finir de courir tout doucement, si possible pieds nus (dans un endroit qui le permette évidemment) en déroulant bien le pied.

Autrement, un massage traditionnel avec une petite crème ou un peu d’huile essentielle fonctionne très bien !

7 Passer ses pieds sous l’eau puis se mettre pieds nus

Laisser ses pieds macérer dans la sueur sans les sortir de leurs chaussures après l’effort est le meilleur cocktail pour avoir de déplaisants champignons qui vont venir s’installer sur les pieds, notamment entre les orteils. Lavez-les, séchez bien et laissez-les respirer quelques temps.

Pour bien renouveler le sang dans les pieds, le mieux est de doucher légèrement à l’eau tiède, puis se passer au froid bien franchement. Les pieds forment la partie terminale de la circulation sanguine et un bon coup de contraste va permettre au sang de bien recirculer.

 

 

 

 

8 Allez les bleus 

Dans des cas extrêmes, on peut avoir de bleus qui se forment sous l’ongle. Le plus simple est si on le peu de percer légèrement l’ongle tant que l’hématome est liquide. Cela permet d’éviter des déconvenues supplémentaires comme un ongle qui tombe…

9Prendre soin des ampoules

Les gens ont tendance à arracher la peau et laisser le derme à vif, ce qui est encore pire que laisser l’ampoule. Dans la mesure du possible, laisser la peauet laisser la cloque bien respirer, notamment la nuit où cela est moins contraignant.

La meilleure technique est d’injecter avec une petite seringue un peu de désinfectant, si possible à base d’iode, directement dans la cloque puis de réaspirer tout le liquide. A défaut, percer la cloque avec une petite aiguille (désinfectée) et laisser le liquide s’écouler.

Désinfecter de manière plus classique ensuite.

10 Consulter

Pour les moyens ou les gros soucis, n’hésitez surtout pas à consulter un podologue ou un pédicure. En cas d’ongle incarné un peu vilain, la question ne se pose même pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *