Quand faut-il consulter un podologue ?

Pieds dans le sable
Mycose de l’ongle : tout ce que vous devez savoir
26 juillet 2020
chirurgie orthopédique à Nice - Clinique Saint George Nice
Podologue, pédicure ou orthopédiste, quel spécialiste choisir ?
15 août 2020
Tout montrer

Quand faut-il consulter un podologue ?

chirurgie orthopédique à Nice - Clinique Saint George

Des consultations plus fréquentes avec l’âge ?

Pour être en bonne santé, il faut avoir des pieds en bonne santé, cest crucial. Cependant, lorsque des douleurs se font ressentir, quand est-il judicieux daller consulter ? Il est important de savoir que lassurance maladie prend en charge les soins prescrits par votre podologue. Il ne faut donc pas hésiter.

Montrer ses pieds à un spécialiste est quelque chose dimportant. En effet, avec lâge, nos pieds ont tendance à souffrir de plus en plus. Lâge naidant en rien, nous perdons naturellement la souplesse qui nous permet dobserver les éventuelles blessures de nos pieds.

Ainsi, si vos pieds ont été malmenés durant des années dans des mauvaises chaussures par exemple, il est alors judicieux de consulter. Comme le dit le dicton, mieux vaut prévenir que guérir car lâge narrangera pas les choses.

De plus, la peau à tendance à être assez fine sur les pieds, et les ongles quant à eux sont de plus en plus épais et incurvés avec le temps. Des maladies peuvent alors se développer et exposer vos pieds à des risques pouvant aggraver leur situation. Pour mieux illustrer ces propos, voici quelques exemples de signes pouvant encourager une visite chez votre podologue.

Des douleurs permanentes sur ou sous les pieds, les chevilles, les genoux, les hanches ou encore le dos. Ces douleurs sont signes de déséquilibres et de mauvais appuis. Une correction peut être apportée assez facilement grâce à des semelles spécifiques ;
Vos ongles ont tendances à devenir jaunes, épais et malodorants ? Ils sont peut-être atteints d’une mycose. Dans ce cas, afin de limiter l’infection, il est nécessaire de consulter un podologue.

Des consultations plus fréquentes avec l’âge ?

Avec lâge, il est conseillé de consulter plus fréquemment et cela, même sans forcément ressentir de douleur. Cest pourquoi, à partir de 75 ans, il est conseillé de consulter un podologue au moins une fois par an afin de prévenir les risques et limiter les éventuelles douleurs.

Cependant, il est important de consulter un spécialiste des pieds et non un médecin généraliste. En effet, un professionnel spécialisé dans la médecine des pieds sera non seulement capable de prodiguer des soins mais également de faire des diagnostics précis ainsi que des analyses mécaniques de vos membres.

De plus, il sera également en mesure de vous prescrire des médicaments et produits agissant de manière locale et optimale. Si vous en avez besoins, il pourra aussi vous faire fabriquer des semelles orthopédiques (aussi appelées orthèses), afin de corriger votre posture et limiter les douleurs et les risques de chutes. Voici quelques informations importantes à connaitre avant de consulter.

chirurgie orthopédique à Nice - Clinique Saint George

Il est le moment de prendre soin des pieds

– depuis 10 ans maintenant, lassurance maladie prend en charge les soins et les produits prescrits par les podologues. Cela concerne aussi bien les produits quil faut appliquer de manière locale comme de la crème mais également les pansements ;

– concernant les soins en eux-mêmes, ils peuvent également être remboursés à raison de 4 à 6 séances par an en fonction du risque de plaies et dinfections. Le diabète par exemple engendre des problèmes de vascularisation et de perte de sensibilité. Par conséquent, les plaies ont tendances à cicatriser difficilement. Le tarif dune consultation s’élève à 27 euros et peut donc être pris en charge à 100 % ;

– les semelles quant à elles, peuvent être remboursées si elles sont faites sous ordonnance dun médecin. Cependant, elles ne sont remboursées quà 65 %. Attention toutefois, si les pédicures-podologues ont la possibilité de renouveler une prescription, ce remboursement nexiste pas encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *